La fréquence des good vibes

« La vie est dure. Elle ne te fera pas de cadeaux. » me dit ma mère chaque jour.

Et c’est vrai que la vie est dure parfois. Elle nous met à terre, elle nous humilie, elle nous déroute et la seule chose que nous puissions faire est de subir.

Quoiqu’on fasse. Qui qu’on soit. Quoi qu’on soit. On souffre.

On souffre tous. D’une manière ou d’une autre. On souffre de ne pas être compris. On souffre d’être sous-estimé. On souffre de ne pas réussir les choses qu’on entreprend. On souffre à cause du passé et des souvenirs qui refont surface. On souffre même de ne pas aimer. De ne pas être aimé.

On souffre de ce qu’on est.

Et, au milieu de toute cette souffrance, de toute cette asphyxie morale, de toute cette noyade, de cette apnée sourde, on a tous besoin d’être sauvé. D’une manière ou d’une autre. On a tous besoin d’aide.

On a besoin d’être soutenus face à l’adversité. On a besoin de personnes simples, de personnes aimantes, de personnes déterminées et parfois même de simples inconnus pour parvenir à nos fins. Pour parvenir à sortir de ce sordide labyrinthe de souffrance. Pour arrêter de ressentir toute cette négativité. Pour grandir. Et se surpasser.

On doit apprendre à vaincre le chagrin et le sentiment de solitude. On doit apprendre à reprendre le dessus les jours de dépression. Et on doit apprendre à accepter l’aide des autres. À accepter qu’on tienne notre main. À accepter qu’on nous prenne dans ses bras. À accepter de parler à cœur ouvert. Même si c’est dur. Faire des choses qui nous rendent heureux. Voir des gens qui nous rendent heureux. Aller dans des lieux qui nous rendent heureux. Ressentir des good vibes. Partager de good vibes avec les autres. Parce qu’on en a besoin pour se libérer. Parce que l’autre aussi souffre en silence et cherche à vaincre sa souffrance avec notre aide. Parce que le meilleur reste à venir. Toujours. Parce que.

Nothing should kill my vibes !!

Ayez une Grande Vie.


N’oubliez pas de laisser un commentaire ou de vous abonner par e-mail en bas de page afin de recevoir les articles en exclusivité.


Affectueusement,

Marlys Tgn

2 commentaires sur “La fréquence des good vibes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s